Doctrine.frUn nouveau site de recherches juridiques est né. Voilà comment se présente cette nouvelle entité. Je reprends leurs mots. Vous avez les liens ci-dessous qui vous amèneront à leur site.

Doctrine.fr se présente :

Notre ambition

L’accès au droit est aujourd’hui une illusion. La jurisprudence française n’est pas accessible sauf à payer très cher les abonnements des éditeurs juridiques. Nous allons constituer le plus grand fonds de jurisprudences françaises jamais créé et le rendre accessible à tous.

La recherche juridique est aujourd’hui complexe et lente. Nous pensons qu’elle doit être plus simple et plus pertinente qu’une recherche Google.

Notre produit

Lancé le 24 février 2016, Doctrine.fr est un moteur de recherche juridique qui utilise les dernières innovations technologiques en big data et machine learning. Dans notre mission de simplification, nous avons mis fin aux cases à cocher, virgules, opérateurs « et », « ou » qui sont l’apanage des moteurs traditionnels. Vous pouvez écrire en langage naturel (autrement dit, comme sur Google) pour vos recherches et nos algorithmes vous affichent la décision la plus pertinente en 0,1 seconde contre 16 secondes pour les moteurs traditionnels.

Pour restreindre votre recherche aux arrêts de la Cour de cassation, il vous suffit, par exemple, d’écrire : Cour de cassation produit défectueux depuis 2010

Nous indexons aussi la doctrine de professeurs ou d’avocats à nos jurisprudences. Voici un exemple.

Nous proposerons bientôt des options de knowledge management et de recherches avancées (recherche par motifs, par visa, par domaine du droit).

Notre fonds jurisprudentiel

Nous utilisons l’ensemble des données de Légifrance, de la CEDH ainsi que de la CJUE. De plus, nos robots analysent l’internet en continu afin de remonter puis d’indexer toutes les décisions de justice disponibles. Enfin, nous avons noué des partenariats avec des cabinets d’avocats ou des institutions qui nous envoient régulièrement des décisions, que nous republions alors sous la licence CC BY-SA 4.0.

Notre business model

Notre ambition est d’ouvrir le droit. Nous ne fermerons donc jamais l’accès au moteur de recherche ainsi qu’à l’ensemble de notre fonds. Nous entendons créer de la valeur en produisant un service sur la donnée et non en restreignant son accès.

Ainsi parlait Doctrine.fr qui annonce des piles de fichiers de JP et un temps de recherche très court une fois qu’on a tapé « enter ». Je vous laisse découvrir les services payants qui vont sans doute croître avec le développement de la société.

Voilà les deux liens indispensables :

Pour une recherche de décision(s)

Le blog de Doctrine.fr : il donne des repères et non de la doctrine

"Doctrine.fr" est né : un nouveau site de jurisprudences né du big data
 Source : Hervecausse

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>