Pour ce qu’elles sont dans la vie, dans leurs rôles, missions et prérogatives de procréation, d’assistance maternelle, d’éducatrice des premiers instants de la vie de l’être humain, respect absolu aux femmes qui sont le symbole de la dignité humaine, à préserver à tout va. Bravo pour cette marche réussie. Ceci dénote la prise de conscience parfaite des citoyens par rapport aux multiples dangers qui les guettent en société et dans la communauté. Lire l’article

Ismael-Konate-1
© journaldumali.com Au centre Ismaila Konaté, président de la fondation et aveugle depuis des années…/ archives

Né le 24 avril 1937 à Kéniékéniéko, village de sa grand-mère maternelle, dans le Cercle de Bafoulabé, Ismaïla KONATE entre à l’école en 1944, à Toukoto où son père travaille comme chef de gare, et fut inscrit en Cours préparatoire première année.

Un an plus tard, en 1945, le jeune Ismaïla KONATE suit ses parents à KITA où son père est muté. Il poursuit ses études dans cette ville et obtint le diplôme le Certificat et Bourse en 1949. Lire l’article

Ismael-KonateSi je pouvais faire rire plus d’un, en cette circonstance si malheureuse, bien que le rire ne sied guère à ce genre d’exercice de style, vous saurez d’avantage avec cette anecdote, la personnalité de celui qui n’est, hélas, pas et plus avec nous aujourd’hui, alors qu’il aurait tant souhaité  savoir, que juste après lui, la république réunie, l’aura salué et même célébré,

Mon père aimait la république, ne s’imaginait qu’en république et s’imposait des règles et une vertu toutes républicaines,

Il y a quelques années, il avait été en mission officielle à Addis-Abeba auprès de l’Union africaine (UA), à l’époque où le Président Alpha Oumar KONARE était le Président de la Commission de l’UA. Celui-ci a dépêché Adam THIAM le journaliste pour le chercher à l’aéroport et l’amener à son hôtel. Dès leur première rencontre, mon père, éprouvé par la dureté du voyage de Bamako à Addis, se mit à raconter les frasques de son long et pénible périple à son interlocuteur. Pour finir, il laissa entendre que ce vol était tellement long et pénible qu’il a failli perdre l’usage de ses pieds. Mon père ne s’imaginant pas à cette époque l’état physique de son interlocuteur et n’a su que bien plus tard que Adam THIAM est handicapé comme lui, mais physique… Lire l’article

Nana-Drave-Niare-300x195Tu ne partiras pas,

Tu ne partiras pas, pas plus longtemps qu’il ne faut,

Tu ne partiras pas sans que tu ne me dises toues ces choses et d’autres que tu devrais me dire,

Tu ne partiras pas sans que je ne t’entende me dire mille et une autres choses et d’autres que tu ne m’as jamais dites encore, Lire l’article

CPHmPcNWIAIuGEP-1

« Pour moi, le putsch est terminé, et on n’en parle plus ». C’est par ces mots que le Général Gilbert DIENDERE « a suicidé sa carrière de la même manière qu’elle avait été construite » par son mentor, Blaise COMPAORE[1].

1- Une démarche mal emmanchée Lire l’article

Les militaires putschistes quadrille Ouagadougou, le 17 septembre. AHMED OUOBA / AFP

Suite aux évènements fâcheux qui ont eu lieu dans la journée du 16 septembre 2015 dans la capitale burkinabè, le RéCam, exige la libération immédiate du Président de transition ainsi que le Premier Ministre de la république du Burkina Faso. Le RéCam condamne avec la plus haute fermeté la pratique qui consiste à intimider et à manipuler le pouvoir exécutif par certains membres des forces armées. Les actes qui ont été posés aujourd’hui constituent une atteinte grave au processus démocratique dont le Burkina-Faso est en train de poser les jalons.

Lire l’article

Tous les communiqués de presse et les prises de position émanant de personnes souvent sans nom ni prénoms, mais aussi nombreuses que celles qui se manifestent sur les réseaux sociaux et les nombreux sites populaires ne sont pas du tout insensés. Bien au contraire ! Ils relaient une opinion qui se ligue contre la violation du droit, de la démocratie et de l’ordre établi et convenu au Burkina Faso.

Une restauration est en cours au Burkina.

La démarche et les motivations qui la soutendent marquent un net recul et une lourde régression de la chose démocratique et constitutionnelle dans ce pays.

Si rien n’est fait contre, les choses peuvent aller plus vite sur le terrain et de la façon la plus irrémédiablement négative.

Lire l’article

election__2__306496010

Elections le 25 octobre ou pas d’élections et ce serait pour plus tard !

Comme par le passé, l’organisation et la tenue régulière des scrutins constituent une pomme de discorde permanente. Le scrutin devant avoir lieu pour l’élection des représentants des collectivités locales parait quasi impossible à échéance fixée par l’Etat et le Gouvernement : 25 octobre 2015.

Trois raisons sont généralement invoquées par les nombreux acteurs et observateurs politiques pour justifier d’une part de l’impossibilité de tenir ces élections locales et régionales et, d’autre part, de mettre en évidence la nécessité de suspendre la date du 25 octobre fixée pour la tenue des élections locales. Lire l’article